Lundi, 18 Décembre 2017
Première lecture
Écrit par FR   
Dimanche, 21 Septembre 2014 00:00

 

Premiere LectureLes acteurs du Fresche-Theater ont eu aussi eu leur rentrée. 

Le comité de lecture a choisi la pièce du cru 2015. Ce choix sera validé par le comité de direction la semaine prochaine. Les lectures ont néanmoins déjà commencées mais le nom de la pièce ne sera pas encore dévoilé. Les premières lectures sont toujours très difficiles puisqu'il s'agit souvent d'adapter le dialecte au nôtre. Pas très facile mais indispensable. Les acteurs semblent tous être au rendez vous pour écrire une nouvelle page avec cette saison 2015 qui promet d'être dans la lignée des précédentes. 

A suivre

 
Départ du père Alfred
Écrit par FR   
Samedi, 20 Septembre 2014 00:00

 

depart alfredDimancher dernier, les habitants de Siersthal, Lambach et Reyersviller ont dit "Au revoir" à leur curé. Alfred ne sera finalement resté que quatre ans dans la vallée.

Certains diront "que vient faire un article sur le départ d'un curé sur un site internet d'une troupe de théâtre". Ce serait oublier que celui qui avait accepté après 3 mois seulement de présence dans la vallée d'incarner son propre rôle dans une vidéo insérée dans une pièce de théâtre, alors qu'il ne connaissait personne !

Le "Bitcherländer" comme il aime se qualifier, cet enfant du Burkina, a marqué de son emprunte toute la vallée. Cette capacité d'intégration, cette soif d'aller de l'avant, cette simplicité font d'Alfred quelqu'un qu'on ne peut pas oublier. Lors de son discours à la fin de la messe, il dira qu'il a quitté sa maman "au Pays" mais ici ils en a trouvé pleins d'autres. Il fera aussi quasiment une déclaration d'amour aux paroissiens en disant qu'il pourrait envisager de donner sa vie pour sauver la leur. Des propos qui arracheront une larme aux plus solides "gaillards" présents dans l'assistance.

Martin Huver fera un vibrant hommage au père de couleur, "Alfred, merci pour tout, on ne t'oubliera jamais". Le maire de Reyersviller rendra lui aussi un hommage avec beaucoup d'humour cette fois. Si j'avais eu envie d'écrire un livre sur Alfred il se nommerait "Alfred un déserteur malgré lui" ... et le livre se terminerait par "et l'ange noir s'en est allé ...". 

Muté pour des raisons d'études dans la région messine, Alfred a promis qu'il restera en contact. 

Le Fresche-theater est très fier d'avoir marqué de son emprunte au Burkina Faso, puisqu'avec le don de la saison 2014, une "maison pour tous" a vu le jour. (nous en parlerons en détail dans un futur article).

Alfred restera dans tous les esprits de tous les habitants de la vallée et pour longtemps. 

 
Le théâtre local en deuil
Écrit par FR   
Mardi, 26 Août 2014 00:00

P1040578C'est avec beaucoup de tristesse et une profonde émotion que nous avons appris aujourd'hui la disparition de David Fabing, un des acteurs de la troupe de théâtre de Volmunster. Il avait 41 ans.

David était connu de tous. Premier adjoint au maire d'Ormersviller, membre du Football Club du village depuis de très nombreuses années, et acteur dans la troupe de théâtre de Volmunster, il laissera un grand vide. Le monde du théâtre pleure aujourd'hui celui qui encore il y a quelques mois seulement faisait rire aux éclats des salles entières. En quittant la scène prématurément il rassemble encore une fois autour de lui, mais cette fois-ci ce n'est plus une comédie... mais un drame. 

Nous garderons de lui le souvenir de celui qui avait toujours le mot pour rire, celui qui était toujours prêt à donner un coup de main. La troupe du Fresche-theater toute entière lui rend hommage et présente ses condoléances à la famille de David. 

 

 

(photo empruntée au blog de Volmunster, elle date du mois de juin 2014) - 

http://volmunster.blogspot.fr/

 
Clap de fin
Écrit par FR   
Mercredi, 12 Mars 2014 00:00

no imageSamedi soir la troupe des batraciens et des lépidoptères mettrons un terme à une saison extraordinaire après une ultime séance rajoutée à la hâte par les organisateurs, pour répondre à la très forte demande.

Est heureux celui qui détient un billet, il ne manquera pas la pièce samedi.

Les spectateurs convergeront une dernière fois vers Siersthal, ce petit village de Moselle Est ce samedi. Qu'ils viennent en voisin du Pays de Bitche, d'Alsace, de la cité des Faienceries ou du bassin houiller, ils sont certainement très content d'avoir été repêché par les organisateurs. Pour le président cette décision s'imposait vu le nombre de demandes alors que les 3 dernières séances affichaient presque complet. Bruno Rohrbacher ne s'est pas trompé, les derniers billets ont été vendus en quelques jours seulement. 

S'ils ont tous accepté de "rallonger', ils sont également très content de terminer une saison qui leur aura demandé beaucoup d'efforts. Les acteurs, jeunes et adultes entourés de tous les membres actifs pourront ensuite se rassembler pour faire un bilan. Dans un premier temps il sera important de relacher quelque peu la pression, pour ensuite analyser la saison et surtout mettre en lumière tout ce qui a bien fonctionné et tenter de corriger ce qu'il pourrait encore l'être. Tout à parfaitement fonctionné cette année, tout ce que nous avons voulu améliorer l'a été. 

Il est très important également maintenant de rester prudent et de prendre cette saison pour ce qu'elle est .... exceptionnelle. Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas. Ca les organisateurs l'ont bien compris car le rideau n'est pas encore fermé qu'ils réfléchissent déjà à l'année prochaine.

 
"Ady" : Nous ne t'oublions pas
Écrit par FR   
Dimanche, 16 Février 2014 00:00

Fresche-Theater1999Samedi soir encore, les acteurs du Fresche-Theater petits et grands ont livré un spectacle à la hauteur de la qualité de jeu constatée depuis le début de la saison. Cette soirée avait un parfum un peu différent.

S'il y a bien une représentation un peu particulière lors d'une saison théâtrale c'est bien celle où toute la famille de notre regretté "Ady" est présente dans le public. Non pas que nous ayons besoin d'éléments pour nous souvenir de lui, mais cette soirée là est particulière parce que son absence ... se voit.

Le secret de la réussite du Fresche-Theater est le mélange de générations d'acteurs. Simon et Fabien lorsqu'ils ont créé la troupe à la fin des années 90 avaient parié sur la fougue et l'envie des "jeunes" et l'expérience des anciens. Justement Adrien Rubeck faisait partie de ceux là. Il a d'ailleurs été un pillier énorme pour notre troupe. "C'était un des premiers que nous sommes allés chercher" se souvient Simon. Il avait été à l'époque immédiatement partant et enchanté par ce projet. Le théâtre allait renaitre dans la vallée. Les premières affiches avaient d'ailleurs été peintes par Adrien lui même.

Fabien lui aussi se souvient encore de ce moment ou les 2 jeunes porteurs du projet étaient installés autour de la table avec Adrien et Josée son épouse. L'atmosphère dans cette maison était pour le moins artistique. Tant de tableaux peints par "Ady'. "A ce moment là nous ne savions pas encore ce que nous vivrons ensemble pendant quelques années" explique Fabien. "Adrien" faisait partie de ceux qui inspirent le respect sur scène. Lui et Bernard avaient très rapidement retrouvé leur marque sur les planches. Ils étaient un peu notre fil conducteur. Tout le monde les regardait, pour essayer de repérer leur façon de faire, tout simplement pour apprendre.

Et voilà que quelques années plus tard, la maladie viendra nous arracher de la scène celui qui en 1999 pour le redémarrage de la troupe avait repris les commandes de "Frau un Ken End" pièce qui était aussi le point final de l'épopée "Soeur Valérie" 15 ans plus tôt.

Aujourd'hui "Ady" reste présent dans tous les esprits. Très souvent nous faisons allusion à lui lorsque nous évoquons des souvenirs ou lors des répétitions. "Ady" tu es indissociable de l'histoire du théâtre à Siersthal, nous ne t'oublierons jamais.

Nous avons là également une pensée affective pour Simone, Louise et Alphonse qui eux aussi faisaient partie de notre aventure mais qui ont quitté la scène.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 3 sur 12