Vendredi, 19 Janvier 2018
Fabien Rohrbacher annonce son retrait
Écrit par Administrator   
Vendredi, 08 Mars 2013 00:00

IMG 1904La quinzième saison théâtrale vient de s'achever à Siersthal et tout le monde est fier du travail accompli et heureux que la saison se termine. Mais s'il y a une nouvelle que personne n'attendait c'est bien celle du souhait du président de prendre du recul.

Fabien est avec Simon à l'origine de la création de la troupe du Fresche-Theater et en est le président depuis 12 ans. C'est dire qu'il s'agit là d'une décision délicate à prendre et aussi délicate à accepter en tant que membres fidèles à leur président. Devant ses nouveaux projets professionnels cette décision s'imposait. Quelques questions que d'aucuns aimeraient lui poser.

Pourquoi une décision aussi radicale ?

FR - Ces derniers mois, différents projets professionnels se sont présentés à moi. Ca faisait un bout de temps que je réfléchissais à l'éventualité de passer le relais pour libérer du temps et me consacrer à mes projets. Pour moi il était important d'attendre la fin de la saison pour prendre une décision, ceci pour éviter de polluer la saison. J'ai tenu ma promesse, j'ai décidé dimanche soir lors de la dernière et je l'ai annoncé lundi. Pour moi un président est quelqu'un qui porte les valeurs de toute une association, il s'engage sur un certain nombre de choses et se doit d'être à 200 %. Sachant que mon projet professionnel sera "energievore" il n'était pas question de faire les deux en même temps. Et pour garantir à la fois le vide dans ma tête et aussi la sérénité du Fresche-Theater il fallait une décision radicale, passer le relais.

Quel est maintenant votre rôle au sein de la troupe ?

FR - Je reste bien entendu membre actif et espère trouver un poste d'assesseur au sein du comité. Je m'investirai tant que faire se peu même si je serai parfois éloigné du Pays de Bitche. Je reste le webmaster du site et serai actif dans l'équipe de la billetterie. J'apporterai mon expérience dès qu'on me le demandera et ne serai jamais très loin de la scène mais en coulisse. Mais je ne ferai pas d'ingérance auprès du futur président qui a d'ailleurs mon soutien le plus sincère. Je compte aussi rester le représentant de la troupe auprès de l'inter-association.

A propos, qui est candidat à votre succession ?

FR - Vraisemblablement ils ne sont pas très nombreux. C'est normal. Personne n'était préparé à ça et on ne s'improvise pas président. Avant tout c'est une décision lourde de sens sur le plan familial. Ensuite cette fonction est aussi diplomatique et psychologique. Il faut prendre sur soi pour permettre à chacun d'aller le plus loin possible. On fait quelque part un peu don de soi et il faut l'accepter. J'ai l'espoir que mon vice président reprenne le relais. Il m'a secondé pendant plusieurs années déjà, connait bien les rouages de l'association et surtout accepte déjà de donner énormément de temps.

Quel avenir ?

FR - Pour le théâtre, tout continuera comme avant j'en suis sur. Il y a encore plein de choses à accomplir. Le développement de la troupe de jeunes, etc. Chaque année nous avons vu comment nous parvenions à aller de l'avant. J'ai promis aux membres et à mon (je l'espère) successeur que mon retrait n'est pas définitif et que si l'avenir m'en laisse la possibilité, je reviendrai à ce poste pourquoi pas. Mais ce n'est pas du tout d'actualité pour le moment.

Sur le professionnel j'ai un projet ambitieux que j'aimerai ne pas évoquer pour le moment mais qui s'annonce passionnant. Une page se tourne mais un livre ne s'écrit pas avec une seule feuille, ni mon livre ni celui du théâtre d'ailleurs. Et puis, ce projet, je me dois de le réussir à la fois parce que la décision de prendre du recul n'était pas facile à prendre et pour les membres pas facile à accepter. Quelque part je leur doit bien ça.

Le mot de la fin ?

FR - J'aimerai ici rendre hommage à tous ceux qui m'ont soutenu dans cette fonction. En premier lieu à ma femme pour son soutien inconditionnel sans quoi assumer une telle fonction n'est pas possible d'ailleurs. Et puis que dire de tous les membres qui me sont restés fidèles durant toutes ces années. Mais au delà de l'aspect psychologique ce changement s'inscrit dans la continuité et le Fresche-Theater continuera à évoluer comme il a su le faire jusqu'ici pour le plus grand bonheur de nos (eux aussi fidèles) spectateurs. Et c'est finalement tout ce qui compte...