Dimanche, 20 Mai 2018
"Première" record pour notre troupe
Écrit par FR   
Lundi, 06 Janvier 2014 00:00

premiere2014Au fil des saisons, on lit souvent les mêmes articles lors du démarrage de la saison. Mais cette année l'histoire ne se répète pas. La troupe du Fresche-Theater démarre sur les chapeaux de roues et qui plus est pour la bonne cause.

Il est 13h30 lorsque plus de 40 personnes sont déjà amassées devant la porte de l'Espace Vitrac Saint Vincent. Une fois les portes et le guichet ouvert la salle se remplie très vite. "Nous savions qu'une action pour le Burkina aurait un impact sur le nombre de spectateurs, mais on ne s'attendait pas à ça" commente Cyrille encore déçu d'avoir été obligé de renvoyer les nombreux malheureux qui n'ont plus eu la possiblité d'avoir accès au spectacle. Il est l'heure de démarrer. Fabien prend le premier la parole pour présenter l'après midi en remerciant les nombreux spectateurs, pour certains venus de loin pour soutenir l'action que les grenouilles avaient choisi de soutenir à l'unanimité. Il a également remercié le président de l'inter-association qui, comme chaque année, laisse la salle gratuitement à la troupe pour cette date, de façon à augmenter le don. 

Que le spectacle commence. 

Les jeunes d'abord, avec 3 nouvelles recrues, qui semblent tellement à l'aise sur scène qu'on ne remarque pas que c'est leur "première" . Une nouvelle fois une pièce de Karl Valentin, celui a qui est dédié un Musée à Munich, dont l'humour est maintenant bien connu dans la vallée.  Les adultes ensuite... Chaque année le doute s'installe avant le démarrage. Et cette fois encore ils ont exploité tous les recoins de la pièce de Bernard Weinhart qui sera présent en personne samedi prochain. Le public semblait conquis à entendre les nombreuses explosions de rire et les salves d'applaudissements. 

Une émouvante générosité.

Lors de la remise du chèque le président souligne avec un brin d'émotion que ce n'est pas forcément la fonction (Alfred est le curé de nos villages) mais bien l'homme qui a fait que les membres de la troupe on choisi à l'unanimité de soutenir le projet de construction d'une maison populaire dans un village du Burkina Faso. Alfred, celui qui exerce son ministère à plusieurs milliers de kilomètres des siens, celui qui a une capacité d'adaptation hors pairs et une liste de diplômes faisant palir les plus élistes. Il est un exemple pour nous tous, d'autant qu'au delà de tout ça il parvient à rester humble et simple.

Alfred soulignera quelques minutes après la remise du chèque qu'on ne peut pas s'imaginer sa joie et son bonheur et qu'il est très surpris qu'on puisse choisir de soutenir une patrie et des gens que l'on ne connait même pas. "Maintenant vous est en alliance avec eux", dira-t-il reconnaissant. 

Ce projet n'est pas porté seul par Alfred, mais aussi par la famille Huver qui songe à créer une association pour structurer davantage son action. Les membres de la troupe du Fresche-Theater a été très surprise de voir le montant du chèque, quelques 2786,30 EUR. C'est le plus gros don jamais versé par la troupe. "Nous en sommes très fiers, ce don est une sorte d'effet papillon, car grâce à lui quelque chose va changer à des milliers de kilomètres d'ici" dit Fabien l'ancien président qui peut être rassuré, sa succession commence par un record.